Usine d’incinération des ordures ménagères de Lyon-Nord – Avenant n°12 avec la société Valorly / Conseil du Grand Lyon – déc 2013
Partager

Intervention de Emeline Baume

Conseil Communautaire du 16 décembre 2013

Les écologistes s’étonnent de cette contractualisation si tardive après tant d’incidents sur site et remercient de fait la volonté des services du Gd Lyon visant à faire le maximum pour que ce service rendu au public de traitement des OM soit réalisé dans des conditions sanitaires et environnementales acceptables pour les salariés et intervenants sur place, pour les riverains qu’ils soient du Rhône ou de l’Ain et sans double facturation pour les grands lyonnais-e-s !

Les écologistes observent pour l’autre site celui de Gerland : ni incidents, ni défaillances sur la prise en charge des tonnages et invitent dès à présent pour l’horizon 2020 à choisir une gestion directe dite en Régie pour toute nouvelle installation de traitement de nos poubelles.

Pour revenir à ce site industriel en fin de vie à savoir l’UIOM de Rillieux, l’enjeu désormais c’est la transition vers une réduction des tonnages incinérés comme nous l’avons tous votés après 2019 sur ce site là. Il faut commencer à l’étudier et l’amorcer :

dans son volet technique 1- avec la prise en compte de la nécessaire réhabilitation thermique des logements de Rillieux chauffés actuellement via l’usine ; 2- avec l’intégration des couts de traitement des machefers et l’actuelle incapacité à gérer ses déchets là nous imposant d’aller vers d’autres traitements tels que le compostage.

dans son volet humain 1- en recueillant les envies et souhaits des riverains de Neyron et Rillieux ( on ne leur demande presque jamais leur avis et y a même pas de CLI !) 2- en mobilisant la créativité de l’ensemble des acteurs pour diminuer comme nous nous y sommes engagés de 20 % l’incinération sur notre territoire ( cf recycleries ressourceries, cf compostage en porte à porte …)

Vous pouvez compter sur la vigilance des écologistes tout comme sur leurs propositions pour que la transition s’opèrent vers moins d’emballages et autres habillages marketing, plus de recyclage, de récupération et remploi préservant nos ressources, notre santé et créant des emplois locaux à forte utilité sociale et environnementale.

Nous voterons cet avenant