Tarifs TCL : le SYTRAL reste sourd aux mobilisations citoyennes
Partager

Le conseil syndical du SYTRAL a refusé aujourd’hui de revenir sur l’augmentation des tarifs des abonnements TCL au 1er  janvier 2019. Cette augmentation avait pourtant été décidée pour répondre à l’augmentation des tarifs du carburant, qui a été annulée. Europe Écologie Les Verts s’insurge contre cette logique comptable qui ne prend pas en compte les mobilisations citoyennes en cours, qu’elles soient contre la vie chère ou pour le climat.

Enfermés dans leur logique comptable, sourds aux demandes citoyenne, les élus du Sytral ont refusé de revenir, même très partiellement, sur les augmentations des tarifs des abonnements.

Seuls le président du groupe Synergie-Avenir, Marc Grivel et le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret ont soutenu la proposition de moratoire portée par l’élu écologiste (EÉLV) Pierre Hémon.

Au 1er janvier 2019 les abonnements TCL augmenteront donc de plus de 6 % (de 60,50 € à 64 €/mois). Alors que les hausses prévues tant sur le diesel que l’électricité ont été annulées par le gouvernement, ces augmentations n’ont plus lieu d’être.

Ces augmentations sont incompréhensibles au moment où les citoyens se mobilisent pour le climat et contre la pollution, mais aussi pour pouvoir se déplacer à moindre coût. Le SYTRAL doit entendre ces demandes et sortir de ses logiques comptables afin de répondre à ces mobilisations.

Une pétition en ligne est en cours pour infléchir cette décision : https://www.change.org/p/fouziya-bouzerda-pr%C3%A9sidente-du-sytral-non-%C3%A0-la-hausse-des-tarifs-tcl-au-1-er-janvier-2019

Communiqué du 14 décembre 2018