Pour un moratoire sur la hausse des abonnements TCL
Partager

Le gouvernement vient de décider de geler les augmentations de taxes sur l’essence et le diesel. Mais aucun geste en direction de 20 % des ménages les plus pauvres qui n’ont pas de voiture ni en direction de celles et ceux qui ont fait le choix vertueux d’utiliser les transports en commun.

En Marche arrière et retour vers le vieux monde sont à l’œuvre.

Pierre Hémon, conseiller métropolitain Europe Écologie, administrateur du Sytral, propose

« Il faut geler les augmentations des abonnements TCL qui devaient être mis en œuvre au 1er janvier. Aucune raison de pénaliser les plus vertueux de nos concitoyens grandlyonnais. »

En effet l’abonnement TCL adulte devrait passer au 1er janvier 2019 de 60,50 € à 64 €.

Thomas Dossus, secrétaire d’EÉLV Métropole précise : « Le gouvernement doit supprimer les deux augmentations successives de la TVA sur les transports en commun décidées sous les présidences de messieurs Sarkozy et Hollande. On le voit dans les mobilisations actuelles : la mobilité est un besoin vital, il est donc urgent d’appliquer le taux à 5,5 % des produits de première nécessité aux déplacements en transports en commun. »

Le 4 décembre 2018

Une réflexion au sujet de “Pour un moratoire sur la hausse des abonnements TCL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *