Métropole de Lyon : le « coup du lapin » à la « Terre des Lièvres »
Partager

Les élu-e-s du groupe Europe Écologie – Les Verts du Grand Lyon ont voté contre la vente d’un terrain situé sur la ville de Caluire dans le secteur appelé « Terre des Lièvres » à la société Truffaut. Cette délibération 2802 était présentée ce mardi en Commission permanente à la Métropole.

En effet il s’agit encore d’un terrain agricole qui va donc être artificialisé, contrairement à nos objectifs de maintenir les surfaces agricoles de notre métropole. Les élu-e-s de la majorité ont cédé à la demande du maire de Caluire…

Heureusement que le pire a été évité ! En effet malgré pressions et recours,  le maintien du plateau des maraîchers en terrains agricoles à Caluire a été préservé.

Mais pourquoi donc reculer pour la « Terre des Lièvres », pourquoi ne pas donner droit à la forte mobilisation citoyenne. Certes ce terrain n’était pas classé « agricole » au PLU mais il l’était de fait.

Il va devenir une grande surface commerciale. Nous le regrettons fortement.​

Le groupe des élu-e-s EELV et apparenté-e-s de la Métropole de Lyon


Terre des Lièvres – Caluire, vente de parcelles à la Foncière Truffaut

– Le vote contre des élus EÉLV démystifie le double discours la Métropole –

La Métropole de Lyon affiche une priorité au petit commerce de proximité et au développement des activités agricoles périurbaines, tout en déroulant le tapis rouge aux grandes enseignes de la distribution sur des espaces fertiles.

  • CDAC* du 13-06-2017 : les représentants du Président de la Métropole (D. Kimelfeld et J.-P. Calvel) votent en faveur du déménagement-extension du Leclerc de Genay.
  • CDAC* – 15-11-2018 : les représentants actuels (F. Bouzerda et J.-P. Calvel) se prononcent pour le triplement d’un complexe Leclerc à Meyzieu.
  • Mardi 18 décembre en Commission permanente de la Métropole : la très grande majorité des conseillers emboîte le pas au Conseil Municipal de Caluire (15-10-2018) en décidant la vente de parcelles nécessaires à l’installation d’une jardinerie-animalerie Truffaut. La 1ère étape d’un projet de Parc commercial sur les 5 hectares maraichers de la Terre des Lièvres est lancée…

Quelle logique y a-t-il à autoriser l’implantation de grandes surfaces travaillant en circuits longs et se substituant à des circuits courts alimentaires ?

Il est temps d’envisager un gel de l’implantation de grandes enseignes commerciales sur la Métropole de Lyon.

Les créations d’emploi avancés sont systématiquement surévalués et ne trompent personne : pour 1 emploi créé dans la grande distribution, à surface égale, ce sont 3 à 4 emplois qui le sont dans le petit commerce (étude CCI Rhônes-Alpes 2009).

* CDAC – Commission départementale d’Aménagement commercial

Le groupe local Europe Écologie Les Verts du Val de Saône / Plateau Nord