Madame la maire de Vénissieux doit respecter sa majorité
Partager

Lundi les élu·e·s écologistes de Vénissieux ont quitté le conseil municipal en protestation contre la gouvernance de madame la maire de Vénissieux.

Élu·e·s sur une liste d’union en 2014, les écologistes sont entravé·e·s dans l’exercice de leurs mandats.

Contrôle des informations indispensables, mise à l’écart des décisions municipales, choix autoritaires, de nombreux incidents ont rendu le travail des élu.e.s écologistes très compliqué. En ces temps de mobilisation générale face à l’urgence climatique et compte tenu des responsabilités qu’une ville comme Vénissieux peut avoir dans la transition écologique solidaire voulue par de plus en plus par les citoyens, madame la maire doit ouvrir le dialogue avec toutes les composantes de sa majorité pour en respecter la diversité.

Europe Écologie Les Verts se tient à la disposition de madame la maire pour engager un dialogue en vue d’une fin de mandat ouverte sur la pluralité de son équipe.

Europe Écologie Les Verts du Rhône et de la Métropole

Mercredi 19 décembre 2018


Interpellation des élu-e-s de Vénissieux – Conseil Municipal du 17 décembre 2018

Déclaration de début de séance

 

Nous, élus écologistes, en accord total avec le parti Europe Écologie Les Verts, ne siègerons pas au conseil municipal de ce soir.

L’engagement que nous avons pris en 2014, et renouvelé en 2015, était celui de travailler ensemble.

Or, malgré notre persévérance et notre loyauté, nous nous heurtons à des problèmes de gouvernance qui entravent notre pouvoir d’agir et vident de sens nos mandats respectifs.

À plusieurs reprises, nous avons lancé des alertes en interne… en vain !

La délibération de ce soir concernant l’affichage publicitaire 8 m² en est une illustration parlante :

  • déni de nos divergences pourtant exprimées depuis 2015
  • présentation tardive du sujet
  • refus de débattre du sujet
  • défaut d’association de l’élue déléguée au mobilier urbain
  • prise de décision unilatérale.

Nous demandons, cette fois publiquement, l’ouverture de débats de fond, dans le respect des différentes composantes de la majorité. Nous demandons que la gouvernance soit réformée pour tendre vers un travail coopératif à la hauteur des enjeux pour les habitants de Vénissieux et le monde d’aujourd’hui.

Les élus EÉLV de Vénissieux

Georges BOTTEX
Sandrine PERRIER
Gilles ROUSTAN