Groupement de commandes pour la fourniture d’électricité et de services associés / Conseil Municipal du 15 décembre 2014 / Bron

Interventions du groupe Europe Écologie les Verts

Délibération 14 –612 – Approbation de l’acte constitutif du groupement de commandes pour la fourniture d’électricité et de services associés

Chers collègues,

La loi qui libéralise le marché de l’électricité, nous impose de mettre en concurrence nos approvisionnements d’ici le 1er janvier 2016.

Nous approuvons bien sûr, le principe proposé par la délibération, de passer par un groupement de commandes, et en particulier par le SIGERLY, qui nous accompagne depuis longtemps sur ces questions, plutôt que de se lancer tous seuls dans ces consultations.

Mais l’obligation qui nous est faire de remettre en concurrence nos marchés d’électricité est également l’opportunité d’augmenter la part d’électricité verte dans nos approvisionnements, c’est-à-dire d’augmenter la part d’électricité produite à partir d’une source d’énergie renouvelable, comme l’hydraulique, le solaire ou l’éolien.

Aujourd’hui EDF produit une électricité à 79% d’origine nucléaire, à 6% d’origine d’énergies fossiles et à 14% de renouvelables. Cette répartition nous est imposée de fait. Avec cette mise en concurrence, nous pouvons la faire évoluer, puisque certains fournisseurs proposent jusqu’à 100% d’électricité verte.

Quel intérêt pour nous à augmenter notre part d’électricité verte ? Déjà d’appliquer les décisions de notre Agenda 21 et de notre Plan Climat. Augmenter la part de nos consommations en énergies renouvelables est une nécessité si nous voulons agir pour le climat. Nous avons des engagements précis en la matière, définis au niveau européen, à tenir à l’échéance 2020. Acheter de l’électricité verte est une des façons les plus simples d’y contribuer.

Mais agir pour le climat, c’est aussi baisser globalement nos consommations énergétiques. L’énergie qui coûte la moins chère est bien celle que l’on ne consomme pas. Alors toutes les actions en matière de sobriété, que ce soit au niveau de la mairie ou à l’échelle de la ville, sont à développer fortement, avec notamment :

  • de la sensibilisation auprès des personnels de la ville, et nous y travaillons,
    • auprès des scolaires, à travers le volet éducation de l’Agenda 21,
    • auprès des brondillants, comme nous le faisons avec le défi Famille à Énergie positive ou les balades thermographiques,
  • de l’accompagnement auprès des familles en précarité énergétique, pour les aider à limiter leurs consommations
  • et de la rénovation énergétique de nos bâtiments.

Les experts nous ont rappelé récemment les enjeux du changement climatique et l’urgence d’agir. Chaque petit pas compte.

Je vous remercie