Conseil Métropole / Villeurbanne – Salle Aréna / Béatrice Vessiller
Partager

Conseil de la Métropole du 17 septembre 2018

Intervention de Béatrice Vessiller

N° 2018-3027 – Villeurbanne – Salle Aréna – Aménagement des voiries et espaces publics – Ouverture et modalités de la concertation préalable

M. le Président, cher-e-s collègues,

La salle ARENA voulue par l’ASVEL et Tony Parker a fini par atterrir, après quelques hésitations sur plusieurs sites parmi lesquels la rue Léon Blum à Villeurbanne, ou même Gerland, mais la mobilisation des Villeurbannais, et notamment de son maire, l’a « ramenée » sur sa commune historique. En sera-t-il de même pour la couleur verte du maillot ? Le nouveau partenaire du Club l’a fait disparaître pour la remplacer par un nouveau logo en noir et blanc, effaçant ainsi 70 ans d’identité villeurbannaise. Le sujet n’est pas clos, mais à ce jour, nous nous réjouissons que le maire de Villeurbanne manifeste son attachement indéfectible au(x) Vert (s ?) !

La présente délibération vise à ouvrir la concertation sur les aménagements de voiries et d’espaces publics liés à ce futur grand équipement et ses abords : une salle de près de 12 000 places (pour des matches et des concerts), des commerces, un hôtel et un parking de 450 places. Le sujet des accès et du stationnement est attendu par les habitants, qui connaissent la situation d’engorgement du stationnement et de la circulation, lors des matches à l’Astroballe, qui ne comporte « que » 5 000 places, et qui ne fait pas le plein à chaque matche. Pour un équipement qui fera près de 12 000 places, les inquiétudes sont légitimes, en proximité immédiate du futur emplacement, mais aussi de l’autre côté du boulevard Bonnevay, car le stationnement dans les rues Baudin et alentours est déjà saturé actuellement les soirs de match. Cette zone étant impactée par la future salle, nous suggérons que le périmètre de concertation s’étende jusque-là.

Peu d’informations ont été rendues publiques sur le projet et son insertion urbaine. Il est maintenant suffisamment avancé pour être présenté et discuté avec les habitants. Leurs attentes et leur expertise d’usage du quartier apporteront sans aucun doute des points de vue intéressants à prendre en compte dans les aménagements à venir.

Les études qui ont été fournies à notre demande après la commission urbanisme, notamment le document de juin 2018, comportent des informations tout à fait essentielles sur l’accessibilité : nous demandons à ce que ces documents soient mis à disposition dans le dossier de concertation.

Vu la bonne desserte en métro du secteur, une politique de communication et de tarification billet de spectacle + ticket TCL sera nécessaire pour inciter au maximum à l’accès en transports en commun. Avec une part de spectateurs en voiture de 50% les soirs de match et 65 % les soirs de concert, les 450 places de la future salle et les 400 places du parc relais Bonnevay ne suffiront pas, mais on ne peut pas augmenter la capacité du parking de la future salle au risque de bloquer l’écoulement du trafic et notamment le carrefour des rues Blum, Zola, du Cimetière, de la Soie. Même en modifiant le sens de circulation des rues adjacentes, avec en sens unique la voie d’accès au P+R (sens sud-nord) et la rue du Cimetière (sens nord-sud), il ressort qu’on ne résout pas le problème de stationnement.

Les préconisations de l’étude sont donc de limiter l’accès en voiture par une limitation de la jauge les soirs de match et de concert en semaine (8 500 au lieu de 10 500) et les soirs de concert le samedi (10 000 au lieu de 11 600). Ces différentes pistes ont-elles été discutées avec le porteur du projet, notamment en vue du dépôt du permis dans les prochains mois ?

Enfin, il y a aussi des enjeux de mémoire du lieu à préserver dans le projet : le portail d’entrée du stade historique Georges Lyvet (puisque le stade sera détruit), le buste de Georges Lyvet, la trace des fortifications…

Pour conclure, nous insistons sur l’enjeu de présenter prochainement l’ensemble du projet aux habitants du quartier et à l’Interquartier Carré de soie, avec par exemple une réunion publique à la maison des Fêtes familiales pendant ce mois de concertation qui s’ouvre.

Nous voterons favorablement.

Merci de votre attention.

 Seul le prononcé fait foi