Conseil Métropole / Non à l’Anneau des Sciences, oui à la mobilité du XXIe siècle ! / Pierre Hémon
Partager

Conseil de la Métropole du 22 janvier 2018

Intervention de Pierre Hémon

N° 2018-2537  Anneau des Sciences – Missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage – Autorisation de signer l’accord-cadre de services à la suite d’une procédure d’appel d’offres ouvert 

M. le Président, cher-e-s collègues,

Notre groupe votera contre cette délibération. Ce projet, imposé sans discussion possible dans le PDU1, est aujourd’hui largement dépassé.

Car franchement, ce projet se résume à dépenser à terme 3 milliards pour, je cite le journal « Les Echos » du 17 janvier dernier : « dévier la totalité du flux indésirable de 44 000 véhicules/jour vers un grand contournement autoroutier, loin du cœur de l’agglomération ».

Il y a, oui, un vrai enjeu pour la Métropole à maîtriser les déplacements sur son territoire. La loi d’orientation sur les mobilités trace déjà des pistes nouvelles. À nous de nous en emparer.

Ce sont 4000 conducteurs auto-solistes par an d’ici 2030 qu’il faudrait amener à changer de comportement, tout en assurant le droit à la mobilité pour tous.

Alors pourquoi ne pas mettre 4 à 6 millions d’euros dans l’étude d’un appel à projet alternatif ?

Parce que 3 milliards rapportés à 44 000 véhicules, au final ça nous fait du 75 000 euros la voiture

On doit pouvoir faire mieux !

 

Seul le prononcé fait foi

 

Plan de déplacements urbains