Conseil Métropole / Musée des Confluences, musée citoyen ! / Gilles Roustan
Partager

Conseil de la Métropole du 22 janvier 2018

Intervention de Gilles Roustan

 N° 2018-2556 –  Musée des Confluences – Attribution d’une subvention – Approbation de la convention d’objectifs et de moyens 2018-2020

Monsieur le Président, cher-e-s collèges,

A l’occasion de ce rapport, nous souhaitons saluer la qualité de la programmation réalisée par l’équipe du musée. Nous apprécions sa capacité à mettre en valeur les collections du musée tout en éclairant les questions contemporaines.

Je citerai deux exemples :

  • Tout d’abord, le travail réalisé avec des lycéens et l’association de jeunes ingénieurs « avenir climatique » à l’occasion des négociations climatiques internationales, la COP 21. Les lycéens ont reproduit les négociations climatiques, chacun devant s’approprier le rôle d’un pays, pour mieux comprendre les enjeux dans les négociations réelles.
  • Ensuite, une exposition à venir sur la fertilité des sols : une question écologique à la fois déterminante et bien trop peu appropriée. Au niveau mondial comme au niveau local, la fertilité des sols diminue et nous sommes au-devant de sérieux problèmes agricoles et alimentaires si rien n’est fait pour restaurer la qualité des sols. Le programme de travail du musée est donc bienvenu sur cette question.

L’origine des collections du musée vient des cabinets de curiosité du XVIIe siècle, c’est-à-dire de la découverte du monde et de sa diversité. Ces cabinets de curiosité ont joué un rôle important dans notre histoire scientifique.

Malheureusement, nous traversons une époque où la certitude scientifique est remise en cause par des théories complotistes de toute nature, comme la remise en cause de la théorie darwinienne.

L’apprentissage par les enfants d’une connaissance scientifique du monde, d’une relation au monde réel marquée par la raison et non pas par les mythes est d’une importance cruciale pour notre avenir.

Les collections et les expositions du musée ont donc une importance considérable également pour l’apprentissage de la citoyenneté. Tous les enfants de notre agglomération doivent avoir accès au musée pour y développer leurs connaissances, leur curiosité, leur esprit critique et leur conscience écologique.

Donner des moyens de travail suffisant aux équipes du musée est donc une question qui va bien au-delà des questions de rayonnement de notre agglomération, c’est d’abord et avant tout une question citoyenne.

Nous voterons donc cette convention d’objectifs.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi