Conseil Métropole / Ecoréno’v / Béatrice Vessiller
Partager

Conseil de la Métropole du 18 mars 2019

Présentation de Béatrice Vessiller

N° 2019-3423 – Volet habitat du plan climat – Dispositif Ecoréno’v – Individualisation complémentaire d’autorisation de programme

Une délibération très importante sur l’engagement de notre Métropole dans la transition énergétique et notre Plan climat, d’autant plus importante que les attentes de nos concitoyen-ne-s sur le sujet sont grandes. On l’a vu à la participation des associations lors de la journée « On s’y met tous » le 9 mars dernier et encore plus, lors des marches pour le climat des 15 et 16 mars dernier, avec une mobilisation particulièrement forte des jeunes.

Pour aider les bailleurs sociaux, les propriétaires de maisons individuelles ou les copropriétaires  dans leur projet de rénovation, nous avons mis en place en 2015 le dispositif Écoréno’v,  l’ALEC1 en étant la porte d’entrée principale. Écoréno’v vise à accueillir, informer, orienter, conseiller les ménages et les accompagner vers des programmes ambitieux de rénovation énergétique. Et ce ne sont pas de vains mots : après travaux, les consommations énergétiques sont réduites de 40%, voire 50% et jusqu’à 56%.

Nos concitoyen-ne-s auront ainsi une amélioration de leur facture énergétique, un meilleur confort de leur logement en hiver mais aussi en été, et vu les hausses de températures que nous connaissons en été, ce confort est essentiel, car il ne s’agirait pas que les économies réalisées sur le chauffage soient annihilées par la hausse de la climatisation en été. Donc fort heureusement, chacun est gagnant toute l’année !

En termes de bilan, nous avons à ce jour financés 5000 logements privés (64 copropriétés dans 20 communes, dans les secteurs centre, est et ouest) et 2150 logements sociaux. Ceci représente plus de 19 millions d’euros de subventions, et plus de 120 millions d’euros de travaux générés pour nos entreprises locales. Précisons également que les aides métropolitaines s’ajoutent à celles que certaines communes ont mis en place et que dans le parc privé, 20% des ménages aidés par Écoréno’v bénéficient en plus d’aides individuelles de l’ANAH2, versées sous conditions de ressources, et pour lesquelles nous nous appuyons sur notre partenaire Soliha. Ces ménages ainsi que ceux du parc social rénové, évitent ainsi la précarité énergétique. La dynamique d’éco-rénovation est bien engagée. Nombre de copropriétés ont voté des travaux récemment ou ont prévu de le faire en 2019, des bailleurs sociaux ont aussi de nombreuses résidences à rénover. C’est pourquoi, nous vous proposons d’augmenter le budget d’investissement consacré à cette politique, pour un montant de 23,5 millions d’euros, afin de financer près de 9000 logements supplémentaires.

La commission a donné un avis favorable.

 

1 Agence locale de l’énergie et du climat

2 Agence nationale de l’habitat