Conseil Métropole / Collecteur de l’Yzeron / Bertrand Artigny
Partager

Conseil de la Métropole du 5 novembre 2018

Intervention de Bertrand Artigny

N° 2018-3113 – Francheville, La Mulatière, Oullins, Sainte-Foy-lès-Lyon – Restructuration du collecteur de l’Yzeron – Individualisation complémentaire d’autorisation du programme – Autorisation de demande de subvention

Monsieur le Président, cher-e-s collègues,

Le groupe EELV votera ce rapport tant il nous semble apporter une contribution efficace au problème que posent les crues de l’Yzeron. Au vu de ce que nous avons constaté dans plusieurs régions de France, il est clair qu’au-delà des risques économiques importants pour l’ensemble des communes concernées, ce sont bien des vies humaines qu’il est question de préserver.

Les travaux et études proposés entrent dans le cadre du plan d’actions de prévention des inondations 2013-2019 qui reprenait le contrat de rivière établi en 2002. Cela devrait permettre de traiter plusieurs problèmes hydrauliques que le collecteur actuel qui traverse l’Yzeron à Francheville induit : notamment des ensablements et des inondations.

La question de la prévention des risques liés aux crues de l’Yzeron est d’autant plus complexe que des projets d’implantation de commerces tel que Carrefour a été réalisée en 1989, bien avant le Plan de prévention des risques naturels d’inondation, sur une zone humide, supprimant ainsi une zone d’expansion de crues. Il en va de même avec l’implantation d’autres activités économiques sur des remblais dans le lit majeur de l’Yzeron, accélérant de fait les flots pour les habitations en aval.

Pour ralentir les crues, plusieurs propositions avaient été formulées, notamment celles d’aménager sous les parcs de stationnement des bassins de rétention d’eaux pluviales.

Aujourd’hui, un autre projet fait l’objet d’une controverse : il s’agit de la création d’un barrage sec ou d’une retenue de crues, suivant les appellations techniques, contre laquelle de nombreux habitants de Francheville s’opposent. Et même monsieur le maire ici présent, si j’ai bien compris son propos lors de ma visite sur le terrain en juin dernier.

Pour le groupe EELV, il est important que le point de vue du collectif « Vivre avec l’Yzeron sans Barrage » soit entendu car il dénonce le fait que, par anticipation, plusieurs opérations immobilières fleurissent en aval de cette retenue en limite de zone inondable, ce qui fait courir un risque important pour la vie des populations futures.

À ce titre, nous soutenons la demande du collectif d’une vraie réflexion sur la gestion des eaux de ruissellement dans les communes de l’ensemble du bassin versant car c’est d’abord de prévention effective de la sécurité des riverains dont il s’agit, fragilisée par la violence événements naturels aggravée par les constructions des hommes.

Je vous remercie pour votre attention.

 Seul le prononcé fait foi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *