Stopper la baisse de budget pour le logement
Partager

Corinne Iehl, Conseillère de la Métropole de Lyon,  est intervenue au conseil de la Métropole du 22 mai 2017 pour rappeler que « la demande sociale et la hausse régulière des publics fragiles, (…) le groupe EELV souhaite qu’en  2018, soient maintenus les budgets du logement » : 

 

 » Cette délibération porte d’une part sur la délégation des aides à la pierre de l’ANAH et concerne donc le parc de logements privés et d’autre part, sur les subventions aux associations.

Sur la réhabilitation du parc privé, comme notre groupe l’avait dit le 10 avril dernier, nous soulignons l’intérêt du dispositif nouveau de l’ANAH en faveur des copropriétés fragiles, mais nous souhaiterions être plus ambitieux sur le nombre de logements à conventionner dans le parc privé, car il  permet d’offrir des loyers accessibles dans le parc privé.

Le 2ème volet de la délibération  porte sur l’attribution de près de 400 000€ à plusieurs associations pour réaliser des missions et des actions de notre politique  sociale du logement : médiation, lutte contre la précarité énergétique, prospection et mobilisation d’offre dans le parc privé, et notamment une nouvelle expérimentation avec Soliha sur le repérage à St fons et Vénissieux de ménages en précarité énergétique et d’actions.

Autant d’actions tout à fait nécessaires auprès d’un public fragile dont le nombre est plutôt à la hausse. Dans ce contexte, nous regrettons cette année encore la baisse des 6% appliquée systématiquement sur l’ensemble de ce budget.

Le chantier « marges de manœuvre »  doit pouvoir s’appliquer avec discernement selon nos domaines d’intervention, et notamment dans le domaine de la solidarité. Nous disons  donc  « stop à la baisse de -6% dans notre politique sociale du logement ».

Même si les associations ont sans doute à mener des réflexions sur des actions conjointes entre elles afin d’optimiser les moyens affectés, pour autant, vu la demande sociale et la hausse régulière des publics fragiles, il ne faut pas attendre des réductions massives des budgets nécessaires.

C’est pourquoi notre groupe souhaite qu’en  2018, nous maintenions les budgets du logement et que nous les sortions de la règle stricte de la baisse des 6%.

Comptant sur votre écoute, nous sommes à votre disposition pour en discuter »

Corinne Iehl, Intervention pour le groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts au conseil de la Métropole du 22 mai 2017

N° 2017-1969

Délégation des aides à la pierre de l’ANAH 2017 – Avenant n° 3 à la convention pour la gestion des aides à l’habitat privé pour l’année 2017 – Programme d’actions territorial 2017 – Subventions 2017 aux associations développant une offre de logements abordables et de qualité dans le parc existant et conduisant des actions en faveur de l’adaptation au vieillissement et au handicap des logements et de la lutte contre la précarité énergétique –

Une réflexion au sujet de “Stopper la baisse de budget pour le logement

  1. De la part des associations concernées, merci pour cette intervention, j’espère que d’autres groupes politiques sont intervenus dans le même sens.
    Sachez qu’au sein du Collectif Logement Rhône, une analyse précise des coûts unitaires a été réalisée. Parmi les résultats :
    – les grosses associations sont plus chères que les petites, mais leur capacité d’invention, d’innovation, leur capacité à faire progresser les compétences, donc la qualité du service, sont plus fortes
    – en dehors de quelques économies encore possibles sur les fonctions support, il n’y a pas grand chose à gratter en termes d’économie globale.

    Cordialement

Les commentaires sont fermés.