Pour un déclassement de l’A6 / A7 à la hauteur de ses ambitions !
Partager

Contribution d’Europe Écologie Les Verts Rhône Métropole à la concertation A6 A7

Le déclassement est un progrès immense pour notre métropole. Europe Écologie Les Verts Métropole partage les ambitions de la “disparition de l’autoroute pour une mobilité métropolitaine durable et multimodale”. L’autoroute est effectivement le “symbole d’une conception aujourd’hui révolue, des déplacements centrés sur l’automobile”. Si cette conception est réellement révolue, il devient donc urgent de s’en affranchir réellement dans ce projet en visant une métropole où on se déplace moins et mieux.

C’est pourquoi l’Anneau des Sciences n’est pas à la hauteur des ambitions du projet de déclassement puisque ce type de voirie augmentera le nombre de véhicules qui emprunteront la portion déclassée.

Intégrer TOUTES les alternatives à la voiture le plus rapidement possible

Comme il est nécessaire d’intégrer les TER dans les alternatives à la voiture, EÉLV souhaite que la Région soit intégrée dans les acteurs clés afin de mieux articuler la démarche multimodale. EÉLV soutient la création d’un réseau de trains régionaux renforcé et mieux cadencé dans l’ouest lyonnais.

De même, l’expérimentation des voies au covoiturage doit démarrer en même temps que la mise en service des nouvelles infrastructures, début 2020.

Il est nécessaire d’améliorer globalement l’offre de transports en commun, piétons et vélos aux alentours de l’axe déclassé.

À l’horizon 2020

  • Il est nécessaire d’agrandir les parkings relais en amont du déclassement, connectés aux gares.
  • Le projet doit inclure des aménagements cyclables de rabattement sur les gares et étudier la possibilité d’un Réseau Express Vélos en parallèle de l’axe déclassé.
  • Écully & Tassin : besoin de développer le Tram-Train de l’ouest lyonnais pour permettre d’augmenter les fréquences de trains sur ces deux communes et offrir plus d’alternatives.
  • Desserte de Techlid : pour permettre aux habitants de la métropole d’aller travailler à Techlid, il faut renforcer la fréquence des lignes express qui desservent Techlid (ligne 6) en les cadençant à 5 minutes en heures de pointe. La ligne TER de l’ouest lyonnais, branche TER de Lozanne, doit enfin passer en Tram-Train cadencée à 15 minutes.
  • Dardilly : le parc relai en projet est actuellement sous dimensionné.
  • Sous le Tunnel de Fourvière : il y a un fort enjeu à faire respecter l’interdiction des poids lourds. Des moyens doivent rapidement être mis en place.
  • Sur la portion lyonnaise : l’ambition doit être de reconquérir les berges du fleuve (rive droite du Rhône) en connectant le cours d’Herbouville / Tunnel modes doux de la Croix Rousse à l’axe déclassé au sud de Lyon par un réseau express vélo et de diminuer d’au moins une voie de circulation autosoliste de chaque côté en réservant une voie au covoiturage.
  • Pont de la Mulatière : la démolition de l’autopont doit devenir une priorité. De plus l’aménagement cyclable du pont doit éviter le mélange piétons / vélos et doit être sécurisé notamment à son intersection sud.
  • La Saulaie : profitons du déclassement pour désenclaver et ouvrir le projet urbain de la Saulaie sur le fleuve.
  • Via Rhôna : à terme la Via Rhôna doit devenir l’aménagement cyclable de l’axe. Pour les aménagements temporaires prévus il est néanmoins nécessaire de mettre en place une piste.

Pour une vision plus globale du déclassement

Pour une Métropole qui n’oppose pas les habitants, il est important de prendre en compte les craintes des habitants de l’Est lyonnais. Les nuisances qui sont ici vues comme le déclenchement d’une nouvelle ambition pour l’Ouest sont aussi très présentes à l’Est.

EÉLV souhaite que l’ambition de réduction de la vitesse de circulation sur le nouvel axe urbain à 70 km/h soit étendue à l’ensemble des grands axes métropolitains tels que le boulevard Laurent Bonnevay afin de “pacifier le trafic, diminuer les nuisances et offrir aux usagers un plus grand choix dans leurs modalités de transports” comme sur l’axe déclassé. Il est important de faire mieux respecter les limitations vitesse et un contrôle accru des poids lourds sur la rocade Est.

Pour éviter les congestions dans les secteurs à proximité de l’axe déclassé, il faut développer l’offre de TC et les alternatives à la voiture, à Gerland notamment.