PLU-H : Contribution des élus EÉLV Vénissieux
Partager

PLU-H – Contribution des élus EELV Vénissieux

Dans le cadre de l’enquête publique sur le PLUH , les élus municipaux Europe Écologie Les Verts (EELV) attirent l’attention sur le manque de concertation et d’information sur ce PLUH. En effet, il n’y a eu qu’une réunion publique qui présentait ce projet dans sa globalité. Le conseil municipal du 11 décembre 2017 s’est ensuite prononcé sur les demandes spécifiques proposées par le service Urbanisme de la ville de Vénissieux. Ces demandes spécifiques n’ont pas fait l’objet d’une réunion publique ou d’un débat intégrant l’ensemble des acteurs (habitants, conseils de quartier, commerçants, travailleurs sociaux, etc.). Dommage.

Nous sommes par contre satisfaits globalement sur le travail accompli par la métropole. Les intentions d’amélioration de notre cadre de vie sont bien indiquées. Reste tout de même à mettre en œuvre ces intentions en adéquation avec les réalisations concrètes.

Analyse du zonage

Il aurait été intéressant pour la lecture des plans d’avoir les modifications qu’apporte ce nouveau PLUH par rapport à celui existant.

On peut remarquer par exemple que sur le secteur « Petit Parilly » (Boulevard de ceinture – avenue Charles de Gaulle – rue du Clos Verger) ce zonage a évolué pour un maintien de l’habitat. Le zonage actuel “ UC1a ” va évolué en 3 zonages “ Urc1b – Urm2b – Uri1a ”. Les habitants de ce quartier sont satisfaits que leurs demandes aboutissent ; mais sont-ils au courant ?

Problème d’Espace Verts

Dans ce projet de PLUH, on nous parle souvent de relier les poumons verts de l’agglomération, de trames vertes, etc.
Nous avons la chance à Vénissieux d’avoir 3 zones vertes : les Grandes Terres, parc de Parilly et parc des Minguettes.
La mise en réseau de ces 3 zones vertes est inscrite dans les textes (page 7 du rapport de présentation bassin de vie Porte du Sud) mais non mise en application dans les faits.
Idem pour relier par exemple en vélo le parc de Parilly au parc de Miribel.

Nous sommes en attente de véritable trame verte où les humains comme les autres êtres vivants puissent communiquer.

L’ancienne route d’Heyrieux doit être aménagée en voie apaisée (ou piétonne) pour que les personnes (nombreux élèves de Lyon) venant du métro Parilly puissent rejoindre le Parc de Parilly. Le nouveau quartier du Puisoz pourrait pleinement en profiter.

Problème de qualité de l’air

Les cartes de la qualité de l’air que nous donne l’ATMO sont sans contestation. Les zones de mauvaise qualité sur Vénissieux sont les axes de grandes circulations (Boulevard de ceinture, Joliot Curie et Charles de Gaulle).
Pourtant, le grand projet du Puisoz va voir le jour en 2019 avec l’arrivée de 2 grands magasins qui va augmenter la circulation automobile.
La qualité de l’air ne peut que se dégrader.
Pourtant, sur ce site, on prévoit la construction de 1000 logements.
Plus grave encore, il reste une zone destinée à un équipement publique d’agglomération. Cette zone est celle qui est la plus polluée. Et que prévoit-on sur cette zone : un gymnase ou une EHPAD.
Pour nous, cette zone doit être non constructible en l’état actuel vu sa dangerosité.

Problème de ligne à Haute tension

Plusieurs lignes à Haute Tension sont situées sur notre commune. Nous demandons depuis de nombreuses années que l’on ne puisse plus accorder de permis de construire sous ces lignes pour un problème de santé publique.
Dommage que le PLUH ne prenne pas en compte notre demande.

Après la construction du foyer d’Emmaüs et de la Majo (foyer de jeunes travailleurs) sous une ligne HT, on prévoit la construction de 400 logements spécifiques (étudiants et résidence pour personnes âgées) sous cette même ligne THT.

Le groupe municipal EELV de Vénissieux
Gilles ROUSTAN
Georges BOTTEX
Sandrine PERRIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *