Le SYTRAL peut encore sauver les cars du Rhône
Partager

Le Comité Syndical du Sytral délibère mardi 22 mars sur l’offre des cars du Rhône.

La recherche d’une économie sensible de la participation financière imposée par le Conseil Départemental du Rhône, sans aucune concertation et information préalable des habitants, des entreprises et élus concernés, conduit à une baisse d’un tiers des services de transport collectif.

Le SYTRAL se voit cantonné à exécuter le seul scénario mis à l’étude pour aboutir aux économies recherchées, soit la réduction  drastique des fréquences et la suppression de lignes et empêché de jouer pleinement son rôle d’Autorité Organisatrice des Transports en partant des besoins de mobilité des territoires pour ouvrir différentes options pour un service global plus efficient.

Les élu-es du SYTRAL doivent demander et obtenir des études alternatives à un scénario qui consiste à supprimer des fréquences jusqu’à obtention des millions d’économies visées en adoptant a posteriori les indicateurs de fréquence pour le justifier.

Le 22 mars, ce dossier doit être reporté et conditionné à une étude sérieuse et à une concertation à l’image de l’élaboration d’Atoubus en 2010 et tenir compte notamment des démarches des Territoires à Énergie Positive.

 

Pour EELV 69 – Raymonde Poncet – secrétaire

Lundi 21 mars 2016