Élection présidentielle : EÉLV Vénissieux communique
Partager

Le 8 mai 2017

Nous prenons acte de l’élection d’Emmanuel Macron et nous nous réjouissons de la défaite de Marine Le Pen.

Cette défaite de l’extrême droite est un soulagement pour la démocratie mais nous regrettons la progression de son électorat.

Le score réalisé par Emmanuel Macron sur notre ville (74 %) est supérieur à son score national. Mais le fait marquant est le nombre élevé de votes blancs et nuls (+ de 10 %) qui montre l’insatisfaction d’une grande partie de l’électorat.

Pour la première fois depuis 1974, notre parti ne présentait pas de candidat à l’élection présidentielle. Ce vide a eu pour effet de faire totalement disparaître des débats la question écologique (même si elle était largement développée dans le programme de Benoît Hamon).

Nous déplorons que l’écologie ne soit pas un chantier prioritaire pour Emmanuel Macron. Nous espérons néanmoins que son approche pragmatique fasse évoluer sa position.

Chaque jour, nous constatons que l’écologie est de plus en plus présente dans l’esprit et les actes des Français (sujets de discussion, choix de consommation, initiatives citoyennes, etc.). Nous entrons maintenant dans la période cruciale des élections législatives. C’est le moment ou jamais de faire peser l’écologie dans le débat politique. C’est pourquoi EELV présentera bien un candidat sur la 14ème circonscription.
Les élus EELV de Vénissieux
Georges Bottex, Sandrine Perrier et Gilles Roustan