Centrale nucléaire du Bugey : la Métropole de Lyon toujours pas invitée /// Communiqué de presse /// 08.04.2016 /// Groupe élus EELV Métropole de Lyon
Partager

Ce vendredi 8 avril se réunit la Commission locale d’Information – CLI de la centrale nucléaire du Bugey, à Saint Vulbas, dans l’Ain.

Parmi les points à l’ordre du jour, se trouvent :

– la fuite de l’enceinte de confinement du réacteur n°5 (à l’arrêt depuis août 2015 pour défaut d’étanchéité) ;

– la plainte contre X déposée par la ville de Genève pour mise en danger de ses populations ;

– le renouvèlement de distribution de pastilles d’iode.

Lors du conseil de la Métropole de 21 mars, les élu-e-s écologistes ont émis le vœu que la Métropole de Lyon soit représentée par son Président ou son représentant à la Commission Locale d’Information de la centrale du Bugey et puisse y siéger dès sa prochaine réunion.

Les élu-e-s de la ville de Genève (distante de 70 km de la centrale nucléaire du Bugey) y sont invités. Aucune réponse à ce jour à la demande de participation du Président de la Métropole (dont les marges ne sont distantes de la centrale que d’une quinzaine de kilomètres).

Et pourtant les questions ne manquent pas concernant la santé et la sécurité des habitants de la Métropole :

> Qu’en est-il du périmètre de sécurité renforcée autour de la centrale dont le rayon devait passer de 10 km à 100 km ?

> Qu’en est-il des nécessaires études d’impact sismique et d’inondation, sachant que la centrale, a été construite sur une zone sismique et inondable ?

> Qu’en est-il des mesures de sécurité et sureté particulières, liées à l’âge de cette centrale, mise en service entre 1979 et 1980 ?

Le souci de la sécurité des habitants exige des réponses.

Groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts de la Métropole de Lyon