Conseil Métropole / PLU-H / Bruno Charles
Partager

Conseil de la Métropole du 16 mars 2018

Intervention de Bruno Charles

N° 2018-2679 – Révision du plan local d’urbanisme tenant lieu de programme de l’habitat (PLU-H) de la Métropole de Lyon – Arrêt de projet n°2

M. le Président, cher-e-s collègues,

La délibération que vous nous présentez ce soir étant strictement identique à celle que nous avons adoptée en septembre dernier, nous vous renverrons sur le fond à l’intervention que nous avons faite alors.

Nous avons bien compris que cette délibération a pour objectif de sécuriser juridiquement le projet de Plan Local d’Urbanisme et d’Habitat, et nous la voterons.

Sur le fond, nous souhaitons tout de même faire quelques remarques : le projet de PLU-H est par définition un compromis entre des intérêts et des objectifs qui peuvent être contradictoires, notamment le développement économique et résidentiel, l’accueil des 150 000 nouveaux habitants prévus par le SCOT et de l’autre côté l’arrêt de l’étalement urbain et la protection des espaces naturels et agricoles.

Nous l’avons dit en septembre, ce PLU-H est un bon compromis qui intègre les enjeux énergétiques et climatiques et aussi de préservation de la biodiversité, bref qui préserve la capacité de transition écologique de notre territoire, sans toutefois la garantir puisque l’usage qui sera fait de cette réglementation sera déterminant.

Et nous avons une inquiétude : nous avons tous entendus les différentes demandes des communes qui séparément peuvent paraître mineures mais qui ajoutées les unes aux autres peuvent remettre en cause l’équilibre de ce document. Je mentionnerai pour exemple la demande de la ville de Caluire de transformer en zone commerciale les terrains agricoles du secteur appelé « Terre des Lièvres ».

Si, à l’issue de l’enquête publique, le projet était modifié et que ces modifications étaient contraires aux objectifs du PADD, nous reverrions notre position.

Pour ce soir nous approuvons l’objectif de sécuriser la procédure et nous votons donc favorablement cette délibération.

Seul le prononcé fait foi