Conseil Métropole / La Saulaie / Béatrice Vessiller
Partager

Conseil de la Métropole du 27 avril 2018

Intervention de Béatrice Vessiller

N° 2018-2770 – La Mulatière, Oullins – Zone d’aménagement concerté (ZAC) la Saulaie – Bilan de la concertation préalable – Prise en considération du processus d’évaluation environnementale – Approbation du dossier de création de la ZAC – Lancement de la consultation d’aménageurs

M. le Président, cher-e-s collègues,

Vous nous demandez d’approuver le bilan de la concertation sur le projet urbain de la Saulaie et le dossier de création de la ZAC. La 1ère étape de concertation (concertation réglementaire) a fortement mobilisé les Oullinois et c’est tant mieux ! La forte demande de participation citoyenne pour co-construire le projet est un point positif. Le rapport de bilan de la concertation figurant en annexe mentionne le conseil citoyen de la Saulaie qui devra échangera régulièrement sur le projet. Nous souhaitons que ce conseil citoyen soit effectivement mis en place au plus vite pour participer le plus en amont possible aux réflexions que conduira l’urbaniste en chef dès sa désignation pour concevoir le projet urbain dans toutes ses dimensions.

Nous partageons les objectifs d’un projet urbain ambitieux sur le plan environnemental et social : nécessité d’une attention particulière aux habitants du quartier, des besoins de relogement des ménages dont les logements seront démolis, ou de réhabilitation des logements indignes, situés à proximité de la ZAC. En matière environnementale, nous serons attentifs à la place de la nature dans le projet, aux questions énergétiques, l’étude de récupération de la chaleur des eaux usées nous semble une piste intéressante : nous pourrions même fixer un objectif d’éco-quartier à énergie positive avec production d’électricité photovoltaïque…

En revanche, nous sommes étonnés que le dossier ne mentionne pas du tout la requalification de l’autoroute A7, alors qu’il fait largement état du projet d’Anneau des Sciences et de son échangeur de la Saulaie. Sans refaire le débat de l’Anneau des Sciences, auquel nous sommes toujours opposés, il nous apparaît évident qu’avec le déclassement de l’axe A6/A7, l’arrivée d’une nouvelle voirie quasi autoroutière, sur le futur boulevard urbain, n’a plus vraiment de sens. Ce projet de périphérique nous semble antinomique avec le projet d’éco-quartier et les objectifs de développement durable affichés pour le futur quartier. De plus, il constituerait une « barrière infranchissable », un enclavement supplémentaire, alors qu’il nous semble qu’il faut, dans ce projet, s’attacher à réduire les autres barrières (fleuve, voie ferrée)… et à désenclaver le quartier.

Aménager la Saulaie, ce devrait être désormais penser ce quartier sans l’autoroute, sans l’Anneau des Sciences, avec une très forte réduction du trafic automobile le long du Rhône, et une mobilité augmentée par les transports en commun et les modes actifs en lien avec les quartiers existants d’Oullins, et avec une ouverture paysagère et l’accès des modes actifs vers les berges. Le passage de la Via Rhôna, sur la rive droite du Rhône, largement motivé par ce déclassement, peut être l’occasion de reconquête des berges, dans la continuité de Lyon au nord et d’Irigny/Vernaison au sud, mais aussi dans la continuité du réaménagement des berges de l’Yzeron prévu dans le projet, le tout contribuant à un renforcement de la trame verte et bleue dans ce secteur sud-ouest de la Métropole.

Vous proposant ainsi des pistes d’amélioration du projet, nous voterons favorablement sur cette délibération.

Je vous remercie.

Seul le prononcé fait foi