CONSEIL DE LA METROPOLE – EMELINE BAUME – MÂCHEFERS
Partager

INTERVENTION EN CONSEIL DE LA METROPOLE // EMELINE BAUME // 18 SEPTEMBRE 2017 // MÂCHEFERS

Monsieur le Président, chers collègues, je vous rassure je vous rendrai le temps de parole que j’ai pris juste avant. La Métropole s’est donné aussi comme ambition celle de maintenir et préserver la santé et l’environnement de ses habitants. Nous avons beaucoup parlé qualité de l’air, nous parlons un tout petit peu moins de qualité des sols et des eaux.

Pour revenir aux déchets, en bout de chaîne de traitement, il reste parfois des jus, des fumées, des résidus, bref des déchets, toujours et encore. Ces derniers sont confinés, traités. A Quincieux, donc sur notre territoire désormais, s’est ainsi mis en place un site accueillant un résidu d’incinération, le mâchefer. Que notre territoire traite sur place ce qu’il produit est très responsable et nous en sommes tout à fait d’accord. Toutefois, ce soir, Europe Ecologie-Les Verts tient à pointer trois aspects qui, de notre point de vue, appellent vigilance et recul.

Premier point, ce n’est pas parce qu’on a un opérateur implanté localement et désormais plus de possibilités de reprise de ces matériaux qu’il ne faut pas limiter au strict minimum l’incinération. En respectant la hiérarchie de traitement des déchets et même si un incinérateur peut alimenter un réseau de chaleur, cela doit être une solution après avoir réduit, prévenu, réparé, partagé, réemployé et recyclé le futur déchet.

Deuxième remarque, le site, comme tout site industriel, entraîne de nombreux déplacements qui, de fait, nuisent localement et globalement.

Enfin, le plus important, un suivi d’impact sanitaire et environnemental de cette filière globalement -donc je ne mets pas en cause la Métropole- devrait être prévu avec l’amont et l’aval, c’est-à-dire la reprise des matériaux.

Je vous remercie pour votre écoute et, du fait de ces points de vigilances, nous nous abstiendrons sur ce dossier.

Seul le prononcé fait foi.

Dossier n° 2017-2215 – proximité, environnement et agriculture – Traitement de mâchefers en provenance de l’Unité de Traitement et Valorisation Energétique Lyon Sud – Convention avec le Syndicat mixte d’élimination, de traitement et de valorisation des déchets Beaujolais-Dombes (SYTRAIVAL) – Direction générale déléguée au développement urbain et au cadre de vie – Direction de la propreté –

Une réflexion au sujet de “CONSEIL DE LA METROPOLE – EMELINE BAUME – MÂCHEFERS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *