Communiqué de presse : Adieu à la voiture en centre ville! /// Groupe EELV Métropole 19.01.16
Partager

Communiqué de presse

(premiers résultats de l’enquête déplacements sur la Métropole de Lyon)

Adieu à la voiture en centre ville ! 

Les premiers résultats de  « l’enquête déplacements » sur l’aire métropolitaine lyonnaise sont encourageants sur le recul de l’usage de la voiture au profit des autres modes. Ces tendances confirment la nécessité de privilégier les aménagements pour les transports en commun, d’améliorer encore l’espace dédié aux piétons, d’atteindre les 1000 km de voies cyclables prévues par la Métropole d’ici 2020 et de développer une politique de sensibilisation et d’information à la mobilité durable.

C’est un impératif social car il permet à nombre de citoyens de continuer à ne pas utiliser de voiture, à beaucoup d’autres d’arrêter de l’utiliser, ce qui évite de forts surcoûts ; et c’est un impératif de santé publique, tant on connait maintenant les effets néfastes de la pollution liée à la circulation sur la santé de nos concitoyens.

Les éléments forts à noter sont :

– la forte diminution de la part des déplacements automobiles est encourageante, de 48 à 42% depuis 2006, car ils sont générateurs de pollution atmosphérique et sonore, de dépenses énormes pour les ménages. La baisse est plus importante encore sur Lyon-Villeurbanne, de 35% à 26%.

–  l’augmentation  parallèle de la part des  déplacements en transports  collectifs urbains, de 15 à 19%  sur l’ensemble du territoire de la métropole est un vrai progrès. Au regard des investissements réalisés par le Sytral sur la période (plus d’un 1.1 milliard d’euros), il est heureux que la fréquentation soit au rendez-vous des lignes nouvellement créées ou des extensions réalisées.

– l’importance accrue de la marche à pied (presque un déplacement sur deux sur Lyon Villeurbanne), ne peut que nous encourager à demander que l’on redouble d’attention pour les piétons, la qualité des trottoirs et des cheminements, la sécurité des traversées de rue, etc.

– en revanche, la part des déplacements « vélo » stagne à 2% sur le territoire métropolitain, avec une progression sur le centre de l’agglomération où elle atteint 3%. C’est encore trop faible, comparé à d’autres villes (4.5% à Nantes, 7% à Strasbourg) et au vu du potentiel que représentent les déplacements de quelques km qui pourraient être effectués en vélo. Il faut amplifier la politique cyclable métropolitaine moins couteuse que des projets de transports en commun, et développer des aménagements dans la périphérie, un peu délaissée lors des mandats précédents.

Par ailleurs, il est regrettable que la méthodologie de l’enquête ne prenne pas en compte les trajets vélo associés à un autre mode de déplacements : train, métro, trolley ou bus. Les données en possession du Sytral permettent ce décompte et les élu-e-s Europe Écologie les Verts ont demandé que ce calcul soit réalisé, afin d’avoir une vue plus proche de la réalité de la place du vélo dans l’agglomération.

Enfin, la part de la voiture baisse et on constate une baisse de 200 000 déplacements effectués en voiture, résultats doublement positifs ! En revanche, la longueur des trajets augmente de 6%, ce qui peut conduire à accroitre la pollution, très liée aux distances parcourues. C’est pourquoi les élu-e-s EELV souhaiteraient une comparaison des émissions d’oxydes d’azote et de gaz à effet de serre des transports entre 2015 et 2006.

 

 

Groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts de la Métropole de Lyon

————————————————————————————————

Président de groupe : Pierre Hémon

groupeeelv@grandlyon.com //// 04 26 99 38 89 //// 06 59 72 45 37