3 mai : manifestation interprofessionnelle 🗓 🗺
Partager

Tract unitaire

Le 1er Mai, tous ensemble contre les politiques de Macron, pour un développement des services publics

La mobilisation sociale s’accélère, le mouvement des cheminots s’ancre durablement, les étudiants se lèvent contre la sélection à l’université, des salarié.e.s se mobilisent dans l’ensemble du pays, dans le public comme à l’Hôpital et dans le privé, à l’image du mouvement chez Carrefour. Face au gouvernement, un nouveau rapport de forces peut s’instaurer, en s’appuyant sur la montée des opinions favorables au mouvement de grève, par un travail d’information, d’éducation populaire et en montrant qu’il y a des alternatives. Il y a là une convergence objective des luttes, qu’il faut conforter et renforcer.

L’originalité du Service Public à la française réside dans le fait qu’il recouvre à la fois le service rendu et le statut de fournisseur, autrement dit, le train et le cheminot, l’hôpital et l’infirmier-mière, le courrier et le postier-ière. Cette idée est unique en ce sens qu’elle renvoie à la cohésion entre l’objectif à atteindre et les moyens à mettre en œuvre. C’est donc à la fois la réponse à une mission d’intérêt général à laquelle chaque citoyen doit avoir un égal accès. Mais aussi l’exigence que cette mission soit remplie par des personnels disposant de droits et de garanties, d’un statut les assurant d’une indépendance réelle vis à vis des pouvoirs politiques et économiques et de transparence vis à vis des usagers.

Nous affirmons que les Services Publics doivent répondre aux besoins fondamentaux de la population, et notamment des plus défavorisés, et non aux injonctions du marché, à la concurrence « libre et non faussée » de l’Union Européenne ou aux actionnaires toujours plus avides. Et c’est pourquoi nous exigeons que nos Services Publics soient protégés des logiques capitalistes, dotés d’un personnel au statut et en nombre suffisant, afin de rendre un service de haute qualité, jouant son rôle d’aménagement du territoire, de cohésion sociale et de développement. C’est pour cela qu’il faut créer de nouveaux modes de gestions, plus démocratiques, intégrant pleinement les agents et les usagers. Ce sont des garanties indispensables au renouveau démocratique des services publics.

Ensemble, nous pouvons porter un coût d’arrêt aux politiques libérales du Gouvernement Macron-Philippe, et offrir une alternative politique fondée sur la réappropriation des fruits du travail par ceux qui les produisent, sur la solidarité, une autre répartition des richesses et des pouvoirs, un développement qui prend en compte les limites de la planète.

C’est pourquoi, nous, associations et formations politiques se revendiquant de la gauche de transformation sociale et écologique, lançons un appel unitaire à la mobilisation, pour le 1er Mai, Fête des Travailleurs.es ! et à s’inscrire dans un mouvement d’extension et de convergences des luttes.

Rendez-vous le
mardi 1er mai à 10h – Place Jean-Macé – Lyon 7e

Défendons tous les services publics, solidarité avec les cheminot.e.s !

Manifestation interprofessionnelle :
jeudi 3 mai à 13h – 99 Cours Gambetta – Lyon 3e

Ainsi, nous proposons :

Pour les transports :

  • La fusion de toutes les entités ferroviaires en une seule entreprise intégrée, à des fins d’efficacité, de sécurité, et de développement sur tous les territoires. Des objectifs pour la SNCF : développement du réseau ferré du quotidien et du fret ferroviaire pour faire baisser le transport routier.
  • La création d’une caisse d’amortissement et de gestion de la dette (53 milliards, non imputable à la SNCF, mais issus de choix gouvernementaux).
  • La nationalisation avec gestion démocratique des autoroutes.
  • Non à l’ouverture à la concurrence.

Pour l’Hôpital Public et les Ehpad :

  • L’augmentation du budget, notamment par des dotations permettant de remettre l’hôpital à niveau et la fin des exonérations de cotisations sociales.
  • Fin de la tarification à l’acte, et retour à une logique de soin global.
  • Le développement d’un service de santé de proximité, à travers des équipements à « taille humaine », maillant finement le territoire.
  • Un véritable Service Public de la personne âgée et dépendante, pour mettre fin à la situation scandaleuse dans les Ehpad, et à l’asphyxie du soutien à domicile associatif et public.
  • Un pôle public du médicament.
  • Une prévention médicale et sociale ambitieuse, dans les écoles et au travail.

Pour l’Université :

  • L’augmentation des moyens matériels, financiers et humains, corrélativement à l’augmentation de la population estudiantine.
  • L’abandon de tout projet de sélection à l’entrée des universités et amélioration de l’orientation en lien avec les régions.
  • La requalification des filières professionnelles, parent pauvre de l’enseignement universitaire.
  • Des moyens augmentés pour la Recherche.
  • L’instauration d’un salaire étudiant, condition de la réussite de tous.

Pour tous :

  • Une Fonction Publique et un statut rénové, gage de la réussite des Services Publics.
  • Augmentation des salaires, pensions et minima sociaux sur la base d’un SMIC fortement revalorisé.
  • Gros effort de formation pour assurer un Service Public moderne et intégration des usagers dans des instances d’avis et de contrôle du service.
  • Développement de l’emploi de qualité et la réduction du temps de travail à 32h.
  • Obtention de droits collectifs de haut niveau inscrits dans des conventions collectives et des statuts.
  • Développement d’une industrie et de Services Publics qui répondent aux besoins de la population, en particulier des biens communs comme l’énergie, l’eau…
  • Audit et annulation des dettes illégitimes.

Et dans une dimension européenne et de solidarité internationale :

  • Pour une Europe sociale, démocratique et de solidarités concrètes entre les peuples.
  • Pour des services publics au niveau européen.
  • Contre les violences faites aux femmes, pour une Europe de l’égalité réelle.

Signataires membres du collectif « Défendons tous les services publics, solidarité avec les cheminot.e.s ! » :

ATTAC (Association pour la Taxation des Transaction financières et pour Action Citoyenne) Rhône, DiEM25 (Mouvement pour la Démocratie en Europe 2025), Ensemble! 69, Ensemble! 69 Jeunes, Europe Écologie Les Verts, France Insoumise, Comités Génération.S de la Métropole de Lyon et environs, Comité Jeunes Génération.S de Lyon, Nouveau Parti Anticapitaliste, Nouveau Parti Anticapitaliste Jeunes, Parti Communiste Français, Parti de Gauche 69

 

Actualité Agenda Aménagement - Transport EELV Rhône & Métropole Gouvernance - Société Social - Justice
99 Cours Gambetta, Lyon 3e, Métropole de Lyon Carte